Réserver

Histoire

Au milieu du XIXe siècle, la Ringstraße fut planifiée comme boulevard et, avec l'Opernring, le vide entre la vieille ville et la Vienne (rivière) a été comblé. Dès le début, son invention assura à la fois le divertissement et l’admiration. La contradiction entre l’architecture historique et la situation moderne rationnelle telle que la vit Otto Wagner, le célèbre architecte d'Art Nouveau, était le berceau de la critique. La première construction dans la zone d’extension de la ville vit le jour en 1859 sur l’Opernring 1-5 et, en tant que construction en bloc, elle était une nouveauté dans le paysage urbain. Avec cela, les industriels aisés se posaient un monument et résistaient à la maison impériale.

Wiener Oper

Grâce à la proximité de la Hofburg et des artères de déplacement importantes (Kärntnerstraße), le lieu était également prédestiné à une utilisation publique éminente, l’Opernhaus y trouva sa place.

Bild B: 230 x 155

La Stadthaus plutôt modeste autrefois, située sur l’Opernring 11, fut édifiée à la fin de l'époque Art Nouveau en 1912-1913. Les architectes Ludwig Müller, étudiant d’Otto Wagner, et Leopold Roth édifièrent à l’époque une construction en béton armé progressiste à cette époque. Ils développèrent un langage des formes moderne, modéré, et impressionnèrent avec des décorations plastiques volontaires. 

Dans les années 20, le Café Sacher se trouvait au rez-de-chaussée avec ses places à arcades impressionnantes dans la mezzanine, où une mosaïque rénovée évoque cette période.

Depuis 1925, la maison est un hôtel à gestion privée. Les propriétaires se sont toujours efforcés de conserver les éléments de l’époque Art Nouveau. Vous les retrouverez en particulier dans la cage d’escalier, qui a été conservée à 100% et dans la façade. Au 3ème étage, au Beletage, qui servait autrefois de salle de réception pour les visites éminentes, se trouve aujourd’hui la salle du petit-déjeuner.